Coup du chapeau pour Bollen, Kluyskens et Debrus (#477 DRM Belfix)

image 0 - Coup du chapeau pour Bollen, Kluyskens et Debrus (#477 DRM Belfix)

Pour la troisième fois consécutive cette saison, les champions en titre Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Gilles Debrus sont sortis vainqueurs d’un duel interne au sein de DRM Motorsport. Sur l’Anneau du Rhin, la #477 DRM Belfix s’est imposée après l’abandon de ses grands rivaux que sont Edouard Mondron, Gilles Smits et Stéphane Lémeret (#2 DRM Autographe).
 
Cinq heures après le départ, l’indécision en tête de la course était totale lors du Trophée d’Alsace, troisième manche de la VW Fun Cup powered by Hankook. Jusque-là, la #477 DRM Belfix (Bollen-Kluyskens-Debrus) et la #2 DRM Autographe (E. Mondron-Smits-Lémeret) se sont échangées la première place pas moins de… 25 fois ! Mais le duel prenait soudainement fin lorsque Gilles Smits percutait une pile de pneus et subissait des dégâts trop importants pour repartir.
 
Alors esseulés en tête de l’épreuve, les champions en titre ne se faisaient pas prier pour filer sur l’Anneau du Rhin vers un troisième succès consécutif. L’arrivée de la pluie à deux heures du drapeau à damier ne changeait rien. « La pluie aurait pu donner un léger avantage à la #2, car elle était réglée pour ces conditions », expliquait Gilles Debrus au pied du podium. « J’avais remarqué que son train arrière était moins nerveux dans certains virages et qu’elle avait plus d’adhérence. Quand Gilles est sorti de la piste, nous pensions que la victoire était jouée, mais c’était sans compter sur la pression de plus en plus importante des poursuivants. Nous avons donc décidé de changer de pneus à une heure de la fin et cela a payé. Je tiens donc à féliciter l’équipe pour son excellente stratégie. »
 
Elle aussi attendue aux avant-postes, la troisième voiture de l’équipe DRM (#499 Proxy Delhaize d’Adam Christodoulou, de Gilles Verleyen et du patron-pilote Matthieu de Robiano) voyait ses chances de victoire s’envoler dès la première heure de course, victime de problèmes d’échappement. Profitant des ennuis de la #2 et de la #499, Milo Racing plaçait finalement deux de ses voitures sur le podium : après un duel interne, la #480 de Guillaume Mondron, Emile de Dryver et Simon Tourneur décrochait la médaille d’argent devant la #404 de Paul Theysgens, Timo Van Impe et Michael Leenders.
 
Clubsport Racing domine tant en Fun qu’en Pure
 
Dans le clan du Clubsport Racing, qui reçoit le soutien technique d’Allure Team, la tension a été palpable en fin de course. La #415 de Koen De Wit et Marnik Battryn s’est battue pour une place sur le podium, avant de conclure à la 4ème place du classement général. Comme à Zandvoort, l’équipe brabançonne s’est imposée dans la classe Fun (pour les équipages sans pilote Top Gun). Ainsi, elle a de nouveau prouvé qu’elle n’était pas championne en titre pour rien dans cette catégorie. De son côté, la #278 Acome Racing by AP (Manu Nava-Anthony Rosa-Alexandre Charlier-David Doutrepont) a également réitéré sa performance des Benelux Open Races en terminant deuxième en France.
 
Moins de réussite par contre pour la #65 Leader Racing de Nygel Verhaeren, Quentin Laruelle et Maxime Lieutenant. Partis depuis la pole position en Fun, ils ont perdu leurs espoirs de Top 3 après un accrochage.
 
Le deuxième accessit est finalement revenu à la #114 Clubsport Racing d’Olivier Aerts et Philip Vandewalle. De quoi leur permettre de secouer le champagne à deux reprises, puisque le duo a aussi terminé premier dans la catégorie Pure (réservée aux pilotes qui n’ont que la VW Fun Cup comme principale expérience en sport auto). Pendant plusieurs heures, ils ont bataillé à coups de secondes avec la #290 Herock by Comtoyou de Laurent Van Laere, Gaetan Lancksweerd et Tristan Földesi. Un équipage qui a chuté à la 4ème position suite à une erreur sous la pluie. Le podium a donc été complété par DRM Motorsport avec la #53 Nice Cars d’Arnaud Kahia, Simon Carrera et Frédéric Bocquet devant la #199 Materne-Credeco de Jean-Luc Heymans, Martin Businaro, Philippe et Quentin Denis.
 
Et les polemen dans tout ça ? Ils n’ont pas connu la même réussite qu’en début de saison. Vainqueurs à Zolder et Zandvoort, Michaël, Louis et Camille Mazuin (#422 Michaël Mazuin Sport) ont cassé leur suspension après une touchette avec une pile de pneus. Conséquence, ils n’ont pu faire mieux qu’une 8ème place. 
 
Enfin, on notera la victoire en Biplaces de la #355 Publincentive by Leader Racing de Jean-Michel Mahy, Christian Gengoux et de Lyssia Baudet, deuxième féminine du peloton.
 
Après deux rendez-vous à l’étranger, la VW Fun Cup powered by Hankook va désormais se préparer à revenir en Belgique. La prochaine épreuve est prévue à Spa-Francorchamps les 29 et 30 octobre dans le cadre des Hankook Belgian Autumn Races. Au programme, une confrontation de 12,5 heures inédite sur le plus beau circuit du monde qui laissera certainement des souvenirs inoubliables !

image 2 - Coup du chapeau pour Bollen, Kluyskens et Debrus (#477 DRM Belfix)
Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Trophée d'Alsace 2020

Derniers résultats
  • DRM Belfix

    477

    245,0

  • DRM Autographe

    2

    189,0

  • Acome Racing

    278

    185,5

  • Clubsport Racing

    415

    184,0

  • Graficko by Milo

    404

    175,0

  • Comtoyou Racing

    292

    173,5

  • Michaël Mazuin Sport

    422

    168,0

  • Tourneur by Milo

    480

    167,5

  • DRM Materne-Credeco

    199

    167,0

  • DRM Proxi Delhaize

    499

    159,5

Tous les résultats

Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre Politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Marketing

Certaines fonctionnalités peuvent utiliser des cookies pour l'analyse comportementale, la publicité et/ou l'étude de marché.

Statistiques

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24 heures