Les champions en titre reprennent le pouvoir

Championne en 2021, la #477 DRM Autographe a dominé les Benelux Open Races ce dimanche à Zandvoort. Avec Cédric Bollen et Sébastien Kluyskens, Émile De Dryver a remporté sa première victoire. Derrière, la #199 DRM Credeco de Julien Schein, Florian Van Dooren et Quentin Denis faisait à nouveau sensation avec une nouvelle deuxième place.
 
Sur la plus petite marche du podium lors de l’ouverture de la VW Fun Cup powered by Hankook à Mettet, Cédric Bollen, Emile De Dryver et Sébastien Kluyskens n’ont pas dû patienter très longtemps avant de savourer le goût de la victoire en 2022. Championne du classement général l’an dernier, la #477 DRM Autographe a dominé les 8 heures de course des Benelux Open Races à Zandvoort. Passé en tête durant la deuxième heure de course, le trio n’a plus jamais lâché le commandement. Et pourtant…
 
« C’est vrai que nous avons affiché un très gros rythme », confiait Emile De Dryver, qui rentre dans le cercle des vainqueurs en VW Fun Cup. « Mais la nouvelle règle qui impose aux équipages avec deux pilotes Top Guns de rester quatre secondes de plus dans la Pit Lane lors de chaque changement de pilote nous a obligés à pousser sans relâche pour recreuser l’écart à chaque fois. Mais quel plaisir de remporter ma première victoire. Tant l’équipe que la voiture ont été fantastiques ! »
 
Si le succès de la #477 DRM Autographe n’a jamais semblé être réellement mis en danger, la lutte pour la deuxième place a été terriblement intense jusqu’au drapeau à damier. Et comme ce fut déjà le cas à Mettet, c’est la #199 DRM Credeco de Julien Schein, Florian Van Dooren et Quentin Denis qui arrachait non seulement la médaille d’argent, mais aussi la victoire dans les catégories Fun (équipages sans pilote Top Gun) et Pure (pilotes n’ayant que la VW Fun Cup comme expérience). « Je pense que, plus encore que nos succès dans les deux catégories, c’est notre deuxième place au général qui fait le plus plaisir », expliquait Quentin Denis. « Suite à un contact avec une voiture moins rapide, j’ai traversé un bac à graviers et j’ai cassé la lame avant. Nous avons alors changé le capot, mais ensuite nous avons effectué une folle remontée. Nous avons prouvé en terminant de nouveau deuxièmes que Mettet n’était pas un coup de chance. Le prochain objectif, c’est de décrocher une victoire au général ! »
 
Au championnat, la #477 DRM Autographe et la #199 DRM Credeco pointent pour l’instant à égalité. Mais en arrachant la troisième place dans les dernières minutes, la #480 Milo Tourneur a plus que limité les dégâts. Guillaume Mondron, Gilles Verleyen et Simon Tourneur restent ainsi au contact des leaders dans le classement provisoire. La déception était par contre énorme pour Michaël Mazuin et son fils Louis. Bien accrochés à leur deuxième place, les pilotes de la #486 Michaël Mazuin Sport voyaient un bris de poulie de vilebrequin mettre un terme à leurs ambitions de victoire dans la classe Fun.

image 1 - Les champions en titre reprennent le pouvoir

Abbring sur le podium en Fun, AC Motorsport et Allure Team en Pure
 
Longtemps en lutte pour le top 3, la #2 DRM Autographe de Stéphane Lémeret, Brent Verheyen et Ulysse De Pauw a vu le podium lui échapper dans les dernières minutes. Elle a devancé l’une des attractions du week-end aux Pays-Bas. Pour sa première course en VW Fun Cup, Kevin Abbring s’est fait remarquer sur la #437 PVT with Allure Team. L’ex-pilote officiel Volkswagen et Hyundai en WRC, parfaitement épaulé par Pierre Vauterin et Robbert Desmet, a tout d’abord effectué un premier relais d’anthologie en passant de la 15e à la… première place !
 
Après avoir remporté son duel avec Tristan Földesi (assisté par Benoit Dupont, Édouard Chevalier et Antoine Morlet sur la #465 Compact Machinery by Leader) en fin de course, Kevin Abbring offrait le top 5 à ses équipiers, mais aussi la deuxième place dans la classe Fun. Septième du général, la #290 Herock by Comtoyou de Laurent Van Laere, Gaëtan Lancksweerd, Benjamin De Cock et Enzo Ferrari complétait le podium de cette catégorie après une course très solide.
 
Comme toujours, plusieurs candidats au podium ont perdu des plumes en cours de route dont la #280 Socardenne Milo (Lorenzo Donniacuo-Kevin Caprasse-Benoit Philips), victime d’une touchette, et la #444 CG Racing (Michael Leenders-Matteo Raspatelli-Lucas Taelman) qui a écopé d’un tour de pénalité pour avoir doublé un retardataire… quelques centimètres avant la ligne de relance après une neutralisation par Safety Car.
 
Derrière les intouchables Julien Schein, Florian Van Dooren et Quentin Denis, qui ont survolé la catégorie Pure, le podium de cette classe a été complété par la #487 AC Motorsport (Geert Windels-Benoit Arnaudet-Raphaël Bolle Debal) et la #469 Allure Team (Henk Rogiers-Grégory Rossel-Christophe Grosjean). Après le podium de Mettet, la #114 Clubsport Racing (Philip Vandewalle-Bram Vanhengel-Olivier Aerts) a cette fois terminé à la 4eme place devant la #284 Standwork by AC Motorsport (Paul Van Den Abeele-Julien Vanoli-Ralph Pierard).
 
Particulièrement malchanceuse à Mettet, la #254 VFC by DPW Racing a pris sa revanche dans la catégorie Vintage (les anciennes VW Fun Cup Evo1) en s’imposant grâce à Davy Sneppe, Bram Mouton et Michiel Lescroart.

image 3 - Les champions en titre reprennent le pouvoir

Biplaces : retour gagnant pour Milo Monster Trendy
 
Multiples champions de la catégorie Biplaces, Francis Plunus et Éric Jardon effectuaient leur retour à Zandvoort. Avec François Plunus – le fils de Francis – comme troisième homme, la #342 Milo Monster Trendy a dominé de bout en bout cette deuxième manche du championnat. « C’est la troisième fois que nous roulons avec François… et c’est la troisième fois que nous gagnons », souriait Francis Plunus au pied du podium. « Il faut croire qu’il nous porte chance ! »
 
La #315 Fun 4 Racers by Comtoyou de Norbert Camara, Marc-Olivier Van Oppens et Frédéric Taquet a su remonter au fil du temps pour aller chercher la deuxième place. Il faut dire qu’elle a notamment profité de la pénalité infligée – pour cause de non-respect de la procédure Safety Car – à la #365 Car-Pass LRE by DRM de Stéphane Lémeret, Miguel Coppieters, Philippe Reynens, Philippe Denis et Gautier Engisch. Finalement troisième, la #365 montait sur un podium que la #374 M&D Racing n’aurait pas volé. Malheureusement, un bris de cardan a mis un terme aux espoirs de Denis Smets et Manfred Verbeke. Dès lors, la #360 Milo CBRS (Alain Dupont-Philippe Fisette-Michel Koning) et la #355 Publincentive by Leader Racing (Christian Gengoux-Lyssia Baudet-Thierry Marville) complétaient le top 5 de cette catégorie.
 
Après ce déplacement dans les dunes néerlandaises, le prochain rendez-vous est fixé à Spa-Francorchamps pour le Franco Fun Festival les 14 et 15 mai prochains. Et le peloton au départ devrait battre les records de participation pour cette épreuve !

 

Cliquez ici pour les résultats de l'épreuve.

image 5 - Les champions en titre reprennent le pouvoir
Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Zolder Fun Festival 2022

Derniers résultats
  • Milo Tourneur

    480

    466,0

  • DRM Credeco

    199

    442.5

  • ClubSport Racing

    415

    433.5

  • Michaël Mazuin Sport

    486

    403.0

  • AC Motorsport

    487

    364,0

  • AP by Acome

    426

    363.5

  • Herock by Comtoyou Racing

    290

    358.5

  • Compact Machinery by Leader

    498

    356.5

  • DRM Materne

    399

    350.5

  • ClubSport Racing

    114

    328.5

Tous les résultats

Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre Politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Marketing

Certaines fonctionnalités peuvent utiliser des cookies pour l'analyse comportementale, la publicité et/ou l'étude de marché.

Statistiques

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24 heures