Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup

Une météo estivale, un retour du public sans contraintes sanitaires, 119 voitures au départ et une magnifique victoire pour la #424 Groupe Lemoine by M3M (Leenders-Lalmand-Smits-de Wilde-Ayari) : la cuvée 2022 des Hankook 25 Hours VW Fun Cup restera comme un grand cru !

image 1 - Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup

La recette est connue, mais elle continue, année après année, à produire un cocktail détonant. Des voitures amusantes, une course pour les amateurs rehaussée par la présence de nombreux pilotes professionnels, un événement populaire avec des animations pour petits et grands… Avec un public répondant présent, 119 équipages au départ, plus de 500 pilotes et une course passionnante jusqu’aux dernières minutes, l’édition 2022 des Hankook 25 Hours VW Fun Cup restera comme un grand cru !

Sportivement parlant, l’intérêt était bien réel avec un quinzaine d’équipages – au moins – candidats à la victoire. Mais après moins d’une minute, les espoirs de certains s’envolaient déjà… Au premier gros freinage, au sommet des Combes, Ludovic Bellinato était victime du bris d’un étrier de frein et percutait la voiture sœur (la #480 Milo Tourneur). Avec une monture trop endommagée, l’équipage que le Français formait avec Kevin Caprasse, Lorenzo Donniacuo, Timo Van Impe et Christophe Nivarlet décidait de jeter le gant.

Quelques heures plus tard, c’était au tour de la #2 DRM Autographe Fun de disparaître, Brent Verheyen (associé à Ulysse De Pauw, Stéphane Lémeret et Rudy Servol) ayant été percuté par une voiture en perdition au sommet du Raidillon. De manière générale, ce début de course était d’ailleurs très nerveux avec de nombreuses neutralisations, lesquelles encourageaient des stratégies différentes lorsque les voitures de sécurité montaient en piste. Samedi soir, la situation au sommet du classement commençait à se décanter avant une nuit dans l’ensemble très calme…

Un moment décrochée du groupe de tête après avoir connu peu de réussite lors de certaines neutralisations, la #477 DRM Autographe revenait dans le tour du leader dimanche matin. Mais les vainqueurs 2021 et polemen 2022 perdaient tout espoir lorsqu’Émile De Dryver (équipier de Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Amaury Bonduel) ne pouvait éviter une voiture partie en tête-à-queue dans le virage de Malmédy. Si le quatuor pouvait repartir, il avait perdu une dizaine de tours dans l’aventure.

Avec des arrêts ravitaillement coûtant minimum cinq minutes, la stratégie était l’une des clés de la fin de course. En tête, deux voitures économisaient du carburant pour éviter un arrêt supplémentaire : la #424 Groupe Lemoine by M3M et la #415 Clubsport Racing. Au bout du suspense, la victoire revenait à Michael Leenders, Pierre Lalmand, Gilles Smits, Ugo de Wilde et Lucca Ayari. Après 2011 et 2015, c’est le troisième succès de l’équipe M3M dirigée par Jean-Luc Dubois.

« C’était vraiment stressant à la fin », avouait Michael Leenders, qui a été de la partie lors de ces trois triomphes. « La dernière demi-heure, je levais totalement le pied pour ne pas tomber en panne d’essence, mais je savais que, derrière, nos adversaires faisaient la même chose. Nous, pilotes, avons fait notre boulot en évitant toute erreur. Pour le reste, bravo à l’équipe pour cette voiture au top et cette stratégie gérée à la perfection ! » 

image 3 - Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup

L’exploit de Clubsport Racing

Finalement deuxième sous le drapeau à damier, la #415 Clubsport Racing a fait sensation en revendiquant la victoire avec un équipage ne comptant aucun pilote Top Gun. En plus du podium au classement général, Koen De Wit, Pieter Ooms, Olivier Aerts et Paul Theysgens ont dominé la catégorie Fun.

Ayant eux aussi livré une prestation sans la moindre faille, les Français Olivier Pernaut, Benjamin Rivière, Arnaud Tsamère et Théo Nouet montaient sur le podium sur la #483 Orhes Motul. Ils remportaient leur duel pour la troisième place face à la #421 DDK Mega de Pierre-Yves Corthals, Claude Pirson, Aurélien Comte et Yann Ehrlacher, qui a dû composer en fin de parcours avec une voiture abîmée suite à un contact. À deux tours des vainqueurs, Simon Tourneur, Guillaume Mondron, Gilles Verleyen et Maxime Soulet complétaient le top 5 avec la #480 Milo Tourneur.

image 5 - Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup

Les leaders du championnat Pure assurent

Dans le classement Fun (les équipages sans pilote Top Gun), la #415 Clubsport Racing (Koen De Wit-Pieter Ooms-Olivier Aerts-Paul Theysgens) a donc survolé les débats. La #426 AP by Acome  (Pierre Piron-Gilles Piron-Jean-Luc Vandormael-Sébastien Incardona) semblait bien partie pour s’adjuger la deuxième place, mais un accrochage provoquait une impressionnante sortie de piste dans la dernière heure. 

Ayant créé la surprise depuis le départ, la #451 Orhes Sofrat Europierre (André Bastet-Richard Bastet-Georges Da Cruz-Vadim Malapelle) terminait ainsi à la 6e place du général et à la deuxième de la classe Fun, la #466 Eurodatacar (Anthony Beltoise-Laurent Coubard-Jean-Charles Rédélé-Grégoire Demoustier-Paul Evrard) complétant le podium.

Pour la classe Pure (les pilotes n’ayant que la VW Fun Cup comme expérience), la #199 DRM Credeco a assumé son statut de favorite. Quentin Denis, Florian Van Dooren, Julien Schein et le Français Maxime Batifoulier ont en effet rapidement occupé la tête de la catégorie pour ne plus jamais la quitter. Ils ont en outre clôturé ce double tour d’horloge allongé dans le top 10 du général. Pour les deux autres marches du podium, ce fut nettement plus indécis. La #487 AC Motorsport pilotée par Geert Windels, Benoit Arnaudet, Raphael Bolle Debal et Ralph Pierard avait le dernier mot face à la #282 A3 Pro by M3M (Eric Steinlin-Nicolas Perez-Patrice Fiorenzano-Axel Soyez) et à la #399 DRM Materne (Jean-Luc Heymans-Nathan Brauns-Martin Businaro-Kilian Stordeur-Bernard Draps).

Il n’y a eu aucun suspense dans la catégorie Vintage. Parmi les Evo1, rappelant que la VW Fun Cup fête ses 25 ans cette année, la #40 VFC by Team 40 a dominé son sujet de la tête et des épaules. Patrice Trenchant, Simon Duterme, Quentin Laruelle, Georges Fontaine et Vincent De Halleux remportent ainsi un succès indiscutable dans la catégorie.

image 7 - Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup

Biplaces : Milo Monster Trendy hérite de la victoire

Comme dans le classement général, la lutte a été intense en Biplaces avec des stratégies différentes et un nombre d’arrêts minimum à respecter. Pourtant, au fil des heures la #315 Fun 4 Racers by Comtoyou de Norbert Camara, Marc-Olivier Van Oppens, Frédéric Taquet et Geoffrey Bara avait pris le dessus et se dirigeait vers la victoire.

À moins de 30 minutes de l’arrivée, un moteur explosé venait toutefois mettre un terme à une performance qui aurait mérité d’être concrétisée par une première victoire. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres… Cinq ans après son succès de 2017, la #342 Milo Monster Trendy héritait de la victoire avec les incontournables Francis Plunus et Éric Jardon, épaulés cette fois par les rallymen Tom Rensonnet et Grégoire Munster.

Le duel « historique » avec la #365 Car-Pass LRE by DRM (Miguel Coppieters-Philippe Denis-Stéphane Lémeret-Philippe Reynens-Gautier Engisch-Maxime Pasture-Ulysse De Pauw) aura bien eu lieu, un tour seulement séparant les deux équipages.

Pour la dernière marche du podium, la #383 M Racing (avec la « Dream team » composée d’Yvan Muller, Yann Ehrlacher et Laurent Millara) revenait de loin après avoir perdu 10 tours suite à un bris de radiateur, conséquence d’un passage par un bac à graviers. Sans cet incident, les Français auraient joué la victoire… La #360 Milo CBRS (Alain Dupont-Philippe Fisette-Michel Koning-Rob Kruger) et la malheureuse #315 Fun 4 Racers by Comtoyou complétaient le top 5.

C’est le propre des courses d’endurance : les voitures et les hommes ont souffert et la trêve estivale tombe à point nommé. C’est lors du Trophée d’Alsace, programmé les 16 et 17 septembre sur l’Anneau du Rhin, que se tiendra la sixième des sept épreuves de la VW Fun Cup powered by Hankook 2022.

image 9 - Victoire imparable de Groupe Lemoine by M3M aux Hankook 25 Hours VW Fun Cup
Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Championnat VW Fun Cup
powered by Hankook

Hankook 25 Hours
VW Fun Cup 2022

Derniers résultats
  • Milo Tourneur

    480

    323.0

  • DRM Credeco

    199

    301.5

  • ClubSport Racing

    415

    299.5

  • Michaël Mazuin Sport

    486

    278.0

  • AP by Acome

    426

    270.5

  • Acome by AP

    278

    256.0

  • AC Motorsport

    487

    253.0

  • Herock by Comtoyou Racing

    290

    243.0

  • DRM Materne

    399

    236.5

  • DRM Autographe

    477

    233.0

Tous les résultats

Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre Politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Marketing

Certaines fonctionnalités peuvent utiliser des cookies pour l'analyse comportementale, la publicité et/ou l'étude de marché.

Statistiques

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24 heures